Résumé de l'ouvrage "Le géranium de Monsieur Jean"

Le géranium de Monsieur Jean

Comment vivre dans un espace de quelques mètres carrés ? Son confinement conduit Monsieur Jean à retrouver des petits bonheurs oubliés : le toucher d'une peau aimée, la saveur d'un verre d'eau, l'odeur de l'herbe coupée, la vision fugitive d'un vol de martinets...

Et puis il y a Axelles, encore alerte, elle, et qui lui rapporte tous les petits potins et événements qui agitent la résidence. Car il refuse de rencontrer les autres pensionnaires, et surtout de participer à leurs activités qu'il juge débilitantes.

L'existence ne l'a pas épargné - ce n'est qu'à la fin du livre que s'éclaircira le mystère de la disparition de sa femme au Pérou -, mais Monsieur Jean espère encore secrètement une ultime réconciliation. Avec lui-même et aves ses proches...

Récit simple et pudique, Le Géranium de Monsieur Jean pourrait faire sienne la phrase de Jean-Jacques Rousseau : "J'ai retrouvé la sérénité, la tranquillité, la paix".

Actualités
facebook Linkedin twitter